Diagnostic par thermographie infrarouge

En fonction du contexte, l’analyse par thermographie infrarouge a différentes visées. En règle générale, le principe est de visualiser des variations de températures dans l’espace et le temps, dans le but d’effectuer un contrôle ou d’établir un diagnostic.

Diagnostic par thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge permet 2 types d’analyse :

Analyse qualitative

Basée sur l’analyse d’images thermiques permettant de révéler l’existence d’anomalies, de les situer et de les évaluer.

  • Analyse des motifs de l’image
  • Déceler l’existence d’anomalies
  • Localiser l’anomalie

Analyse quantitative

Utilisation de la mesure de température comme critère afin de déterminer l’importance de l’anomalie, et d’établir des priorités de réparation.

  • Classement des anomalies selon leur degré d’importance
  • Mesure de température
  • Pas forcément indispensable (ex : recherche de fuite de liquide)

Trois facteurs rendent la thermographie unique et utile :

Sans contact direct grâce à la détection à distance

  • L’utilisateur n’est pas exposé au danger, la distance et l’accessibilité sont d’autres problèmes aisément surmontables tout comme l’expertise d’objet en mouvement ou en rotation.
  • La thermographie n’est pas intrusive et donc n’affecte pas l’objet observé ni son activité.

Bidimensionnel

  • La comparaison entre différentes zones cibles est possible. L’analyse thermographique permet de repérer les endroits qui posent problèmes et les points qui présentent un intérêt particulier.
  • Il n’est pas nécessaire de savoir exactement à l’avance où la mise doit être prise.

En temps réel

  • L’imagerie en temps réel permet le balayage ultra rapide d’objets cibles.
  • Le caractère temps réel de la thermographie infrarouge permet d’acquérir les images thermiques en évolution rapide sans pour autant modifier la manière dont elles sont amenées à évoluer naturellement.

Contrôle thermographique dans l’industrie

Contrôle thermographique dans l'industrie

Dans le secteur industriel, son but est souvent la maintenance prédictive. Il s’agit de prévoir, lors d’un diagnostic de contrôle, quels pourraient être les problèmes issus des défauts d’équipements invisibles à l’œil nu. Le principe est d’identifier les éléments défectueux avant que n’apparaissent les pannes, accidents ou incendies.

Installations électriques :

Le contrôle thermographique infrarouge permet de détecter les échauffements anormaux se produisant dans des installations électriques en fonctionnement. La thermographie infrarouge permet donc d’éviter les pannes, débuts d’incendie, bris de machine, pertes économiques et risques humains.
Votre professionnel certifié APSAD inspecte les équipements électriques de votre infrastructure : armoires électriques, panneaux photovoltaïques, transformateurs haute et basse tension…

Lorsqu’un élément résistant est traversé par un courant électrique, cela produit de la chaleur. Une augmentation de la résistance produira donc une augmentation de la chaleur.

  • Commutateurs oxydés
  • Connexions desserrées
  • Défauts d’isolation
  • Détérioration interne
  • Surcharge

Process Industriels :

Dans les usines et unités de production, le bon fonctionnement et la sécurité des équipements doivent être contrôlés de façon régulière et périodique. Les défaillances doivent être évitées pour abaisser le niveau de risque et maintenir la fiabilité des processus. Les enjeux se situent au niveaux de la sécurité des travailleurs et de l’environnement mais aussi de la rentabilité et des coûts de maintenance.
Outre le contrôle des installations électriques, nous effectuons l’inspection thermographique des fours, séchoirs, éléments réfractaires, entrepôts frigorifiques…

Parce que la température constitue une variable clé dans quasiment toutes les situations et tous les procédés de fabrication, le diagnostic par thermographie infrarouge permet de garantir une meilleure qualité, une plus grande sécurité et une réduction des coûts.

Installations hydrauliques :

Contrôle des fuites, de l’étanchéité de vannes, mesure de l’embouage, de l’entartrage, jaugeage des niveaux de réservoirs, repérage de réseaux dissimulés…

L’imagerie thermique fournit des informations précieuses sur l’état de l’isolation des conduites et des vannes.

  • Fuite de liquide
  • Embouage
  • Contrôle de l’étanchéité des vanne, robinets, purgeurs vapeur
  • Contrôle des sens de circulation dans les organes de régulation (vannes 3 voies…)
  • Entartrage d’échangeurs, ballons de stockage ou de production
  • Contrôle calorifuge de canalisations
  • Repérage de réseaux dissimilés

Installations mécaniques et électromécaniques :

Contrôle de la surcharge des moteurs, défauts d’alignement, de paliers, de roulements…

Dans de nombreux secteurs, les opérations dépendent de systèmes mécaniques. L’usure et la baisse de performance d’une pièce mécanique se traduisent généralement par un échauffement.

Analyse thermographique dans le bâtiment

Thermographie infrarouge bâtiment

Dans le bâtiment, la thermographie est utilisée notamment dans la détection d’infiltrations d’eau ou les défauts d’isolation. Dans les bâtiments commerciaux et d’habitation, une isolation inadéquate et/ou des infiltrations peuvent peser sur le budget énergétique des entreprises, collectivités ou foyers, voire mettre en péril l’intégrité des constructions et des installations.

La Thermographie infrarouge est la méthode la plus facile et la plus rapide pour mettre en évidence les pertes d’énergie, l’humidité, les défauts d’isolation, les ponts thermiques dans les bâtiments. Elle va permettre de mettre en évidence les endroits exacts ou sont situés les problèmes et ainsi de diagnostiquer correctement les surfaces nécessitant des actions correctives.

Pour votre diagnostic thermique dans vos locaux, faites confiance à notre professionnel agréé FIT Solutions.

Autres secteurs

Thermographie infrarouge dans le domaine de l'agriculture (viticulture)

La thermographie infrarouge est aussi utilisée sur le vivant, dans le but d’établir des diagnostics sur l’état de santé des végétaux, animaux et humains.

Agriculture / viticulture :

Dans l’agriculture et notamment la viticulture, différents types de stress (hydrique, azoté, ravageurs…) peuvent être diagnostiqués de façon précoce sur les végétaux, grâce à la thermographie infrarouge. Ces phénomènes peuvent être des symptômes de maladies et affections diverses. L’objectif d’une analyse thermographique sur les vignes est d’identifier la source des symptômes suffisamment tôt et ainsi pouvoir parer aux troubles de la croissance et de la productivité par des traitements phytosanitaires adaptés.

Médecine vétérinaire :

Dans le domaine médical et vétérinaire, la thermographie infrarouge est également utilisée sur les tissus pour détecter des irritations, des traumatismes ou bien des affections systémiques de type viral ou microbien. Les animaux d’élevage par exemple peuvent être contrôlés pour déceler rapidement des anomalies de température corporelle, pouvant être un symptôme épidémique. De la même façon, les chevaux, pour lesquels les soins peuvent être onéreux, peuvent bénéficier d’une détection de symptômes par thermographie (on parle alors de thermographie équine).